Qu’est-ce que le pressage d’un disque vinyle ?

Avez-vous déjà écouté un disque vinyle ? Si oui, vous avez peut-être remarqué que la qualité du son est bien meilleure que celle d’un enregistrement numérique. Cela s’explique par le fait que le pressage en vinyle donne aux albums de musique un son unique qui ne peut être reproduit par d’autres méthodes. Dans cet article de blog, nous allons voir ce qu’est le pressage de vinyle et comment il affecte la côte et la qualité sonore d’un disque.

Qu’est ce que le pressage d’un disque vinyle ?

Le pressage de vinyle est l’étape finale du processus de fabrication d’un disque de vinyle.

Les empreintes, ou tampons, sont posées sur les mâchoires de la presse des deux côtés. Une certaine quantité de chlorure de polyvinyle chauffé est ajoutée pour rendre le vinyle plus malléable pour le pressage, selon le poids du vinyle (standard ou lourd, le très recherché “180gr”).

Les rainures de la matrice, ainsi que les étiquettes ou les centres, sont imprimés en utilisant une pression de près de 100 tonnes. Les macarons, également appelés marqueurs ou centres, sont formés par ce processus. Ce n’est qu’après cette phase que le vinyle final est coupé, ou rogné, et vérifié une dernière fois avant d’être envoyé.

Quelles sont les différences entres différents pressage d’un même disque ?

Le pressage du vinyle peut avoir un impact important sur la qualité sonore d’un disque. Le processus de création du moule négatif peut introduire de la distorsion, et la découpe des sillons peut aussi causer des problèmes. De plus, les disques vinyles ne sont souvent pas aussi précis que les enregistrements numériques, il peut donc y avoir une certaine perte de fidélité selon la qualité du pressage.

Certains pressage sont considérés par les collectionneurs comme de meilleure qualité que d’autre. Les pressages Japonais ou Allemand sont par exemple considéré comme parmi ceux qui donneront le meilleur rendu sonore.

Qu’est-ce qu’un pressage original ?

Un pressage original est le tout premier pressage d’un disque. Ce sont généralement les plus recherchés par les collectionneurs, car ils sont généralement considérés comme les versions les plus belles d’un disque.

Les pressages originaux sont souvent ceux dont le prix sera le plus élevé car plus demandés par les collectionneurs.

Qu’est-ce qu’une réédition ?

Une réédition est un pressage ultérieur d’un disque qui est fait à partir des bandes maîtresses originales. Les rééditions peuvent parfois avoir une qualité sonore qui est égale ou supérieur au pressage original, selon la technologie utilisée et l’état des bandes maîtresses.

Qu’est-ce qu’un bootleg ?

Un bootleg est un enregistrement non autorisé d’un spectacle en direct ou d’une démo qui a été diffusé sans l’autorisation de l’artiste. Les bootlegs sont souvent de moins bonne qualité que les sorties officielles, mais il existe des bootlegs de très bonne qualité souvent réalisé en se branchant directement sur la table d’enregistrement lors de spectacles en direct. Les bootlegs sont généralement échangés entre les fans de l’artiste.

Est-il légal d’acheter des bootlegs ?

Il n’y a pas de réponse facile à cette question. Techniquement, il est illégal de vendre des bootlegs sans l’autorisation de l’artiste. Cependant, de nombreux artistes laissent faire car cela contribue à diffuser leur musique à de nouveaux fans. Certains artistes publient même des bootlegs officiels, qui sont des enregistrements en direct qui n’ont pas été publiés sur un album studio.

Partager :

Amateur de musique depuis toujours, c’est au détour d’un vide grenier que je suis tombé dans le disque vinyle. Ce qui a débuté comme un simple achat impulsif devant la beauté d’une pochette, s’est progressivement transformé en une passion dévorante. La modeste collection de disques de mes débuts, s’est progressivement agrandie au fur et à mesure que j’élargissais mes horizons musicaux et dépasse aujourd’hui les 1600 disques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *